Mai 29

Vidéosurveillance à Rodez : une pente coûteuse, démagogique et inefficace

Vidéo surveillance

Au Conseil Municipal du 22 avril 2016, tous les élus ruthénois, à l’exception des trois élus de « Rodez Citoyen », on voté la perspective d’un système de vidéo surveillance, que notre maire appelle « vidéo protection » afin de rassurer les ruthénois.

Un projet prévisionnel de 31 premières caméras a même été présenté à la presse.

Christian Teyssèdre nous parle d’un coût de 300 000 € pour l’installation des caméras et des réseaux. Mais rien n’est dit sur l’entretien, une dépense qui va coûter cher aux ruthénois. Une caméra coûte en effet plus de 1000 € par an, sans compter les emplois nécessaires.

Cette dépense paraît encore plus élevée quand on sait que deux écoles publiques de proximité ont été fermées sous les mandats de Monsieur Teyssèdre pour raison « d’économies ».

Si l’objectif est de lutter contre les incivilités, ne faut-il pas mieux recruter des animateurs et des médiateurs sociaux plutôt que des yeux électroniques ?
Ne faut-il pas mieux privilégier l’éducation, le lien social, le contact humain et la police de proximité ?

Rappelons que l’Aveyron est le 94ème département de France sur 97 en termes d’insécurité. Avons-nous vraiment besoin de toutes ces installations ?

Le maire de Rodez tient à nous rassurer en affirmant « que personne ne visionnera les images, qu’elles seront enregistrées puis effacées au bout de 30 jours ». Cet argument revient très fréquemment lors des installations de systèmes de vidéosurveillance : « Seules les forces de l’ordre auront accès aux images ». Pourtant, il suffit de se rendre sur des sites, comme YouTube ou Dailymotion, pour s’apercevoir qu’ils sont remplis d’images de vidéosurveillance détournées.

D’ailleurs qui aura accès aux images ? Seront-elles accessibles à la société privée qui gèrera le système ?
Quand on sait qu’avec ce genre de caméra, on peut voir la couleur des yeux, lire sur une montre ou dans le journal d’un passant, il y a de quoi s’inquiéter.

Pour exemple, en Belgique, un individu est filmé en moyenne une trentaine de fois par jour. On peut connaître son emploi du temps grâce au parcours qu’il a effectué durant la journée. En moyenne, en Grande Bretagne, une personne se fait filmer 300 fois par jour, avec 1 caméra pour 14 habitants en moyenne. Et pourtant, ils ont commencés par une trentaine de caméras pour essayer. 

Est-ce cela que vous souhaitez pour votre ville ou pour votre vie, votre liberté de circulation ?

Selon Alex Türk, ancien président de la CNIL, les individus sont tentés par le confort que ce système semble procurer, mais ils sont bien peu conscients des risques encourus.

Toutes les expériences et études montrent enfin que l’installation de caméras ne réduit en rien la délinquance, elle ne fait aux mieux que la déplacer dans d’autres lieux non observés.
Si la vidéosurveillance peut contribuer par des discours politiques à lutter contre le sentiment d’insécurité, elle n’agit en rien contre l’insécurité elle-même.

Nous demandons aux conseillers municipaux ruthénois de ne pas sombrer dans cette pente coûteuse, démagogique et inefficace, alors que de nombreux besoins sociaux sont à pourvoir.

Le comité du Grand-Rodez du Parti de Gauche

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2602

Avr 06

Loi Travail El Khomri : ce 9 avril, mobilisons-nous pour le retrait !

Le succès des manifestations du 31 mars indique qu’une partie grandissante des Français refuse cette loi Travail, corédigée par le gouvernement et le MEDEF. En affirmant, à travers cette loi, que les conditions de travail et de rémunération doivent être négociables dans chaque entreprise, les défenseurs de ce texte veulent faire tomber les protections garanties dans le code du travail et ainsi généraliser la précarité.

A Rodez, où se tenait une manifestation départementale, se sont 7000 personnes qui se sont réunies pour dire NON. Aussi, fort du niveau de mobilisation autour de ce projet de loi, l’intersyndicale CGT/FO/FSU/Solidaires/UNEF/UNL/FIDL appelle à de nouveaux rassemblements

ce samedi 9 Avril à partir de 10h30 :

Rodez : Jardin public
Millau : Place du Mandarou
Villefranche : Devant la Mairie
Decazeville : Jardin Public
St Affrique: Devant la Poste
Capdenac: Place du 14 juillet

 

loitravail-2016

Le PG12 appelle à se mobiliser dans ces différentes villes d’Aveyron pour en exiger le retrait.

Ils cèderont !

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2594

Mar 02

L’Observatoire des Services Publics est lancé

La politique d’austérité menée par le gouvernement depuis maintenant de nombreux mois a pour finalité de réduire ce qui est communément appelé « déficit structurel ». Ce terme technocratique montre du doigt le budget de fonctionnement de l’Etat, mais aussi les sommes engagées dans les services publics.

Pilier de l’égalité sociale dans notre République, nos services publics permettent aux familles les plus fragiles d’avoir accès aux soins médicaux, à l’éducation, à la culture, à l’eau… bref de pouvoir exister. Mais c’est aussi le symbole et la matérialisation du bien commun, non marchand.

Le démantèlement de nos services publics s’opère à tous les niveaux de l’Etat, aussi bien au national qu’au niveau régional, ou bien local : les diminutions des dotations de l’Etat en faveur des collectivités locales subissent continuellement des coupes sévères.

Le département de l’Aveyron est ainsi touché, dans plusieurs de ses bassins de vie. C’est dans ce contexte que l’Observatoire des Services Publics s’est mis en place, il a pour objectif d’alerter sur des prochaines fermetures ou réduction de service public. Cet outil se veux aussi un moyen de résistance citoyenne et de défense du bien commun : participez au recensement des services en danger !

>>>  Accès à l’Observatoire des Services Publics : http://www.majorite-citoyenne-12.fr/

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2589

Nov 18

Les rendez-vous de la liste Nouveau Monde dans l’Aveyron

Les candidats de la liste « Nouveau Monde – En commun » seront présents lors de réunions publiques à travers le département de l’Aveyron pour échanger avec les citoyens des différents territoires :

 

RODEZ

Jeudi 19 Novembre à 20h – salle des fêtes de Rodez

avec la participation de Gérard ONESTA (tête de liste régionale) et Patrick ROUX, ex-directeur de l’Estivada

 

SAINT-AFFRIQUE

Vendredi 20 novembre à 20h30 – salle du caveau

 

ESPALION

Lundi 23 novembre à 20h30 – centre Francis Poulenc, salle 11

 

CAPDENAC

Mardi 24 novembre à 18h – parc de Capèle

 

MONTBAZENS

Mardi 24 novembre à 20h30 – salle des ainés (à côté pharmacie)

 

MARCILLAC

Mercredi 25 novembre à 20h30 – salle de la Mairie

 

VILLEFRANCHE

Jeudi 26 novembre à 20h30 – maison des sociétés

avec la participation de Serge REGOURD, professeur de droit à l’université Toulouse Capitole

 

ENTRAYGUES

Vendredi 27 novembre à 18h – salle de la Mairie

 

LAGUIOLE

Vendredi 27 novembre à 20h30 – salle de la Tour

 

NAUCELLE

Lundi 30 novembre à 20h30 – complexe sportif

 

MILLAU

Mardi 1° décembre à 20h30 – salle de la Menuisierie

avec la participation de François SIMON (vice-président du Conseil Régional Midi Pyrénées)

 

DECAZEVILLE

Mercredi 2 décembre à 20h30 – salle Yves Roques

avec la participation de Marie-Pierre VIEU (porte-parole régional)

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2578

Nov 03

GRAND MEETING de campagne – Jeudi 12 novembre – MONTPELLIER

À 24 jours du 1er tour des élections régionales, Gérard Onesta et ses colistier-es vous donnent rendez-vous pour un

Grand Meeting
le jeudi 12 novembre 2015,
à Montpellier (Parc expo)

à partir de 20h
FB_IMG_1446225026147
Avec la participation de :
Clémentine AUTAIN
Cécile DUFLOT

Pierre LAURENT

Jean-Luc MÉLENCHON

Noël MAMÈRE
Liem HOANG NGOC

Des bus seront mis en place mour se rendre à ce meeting —> INSCRIPTION BUS

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2571

Oct 27

Elections régionales : pour un Nouveau Monde en commun

Il y a quelques mois, une dynamique d’implication citoyenne et de rassemblement politique prenait forme peu à peu dans les territoires de la future grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Suite aux travaux menés cet été sur les thématiques démocratique, écologique, culturelle et économique, Le Projet en Commun a porté ses fruits, et a débouché sur la désignation de personnes qui porteront ce projet jusque dans les urnes lors des prochaines élections régionales du mois de décembre.

C’est ainsi que s’est constituée la liste « Nouveau Monde » : à l’image du Projet en Commun, cette liste rassemble des  citoyen.ne.s–candidat.e.s  engagé.e.s  dans le milieu politique, syndical, associatif et culturel. Soutenue notamment par le Front de Gauche, EELV, Nouvelle Gauche Socialiste et le Parti Occitan, cette liste se pose en alternative crédible aux candidats qui défendent l’austérité, les politiques néolibérales ou le rejet de l’autre.

Nouveau MondePorte-paroles régionaux de la liste :

  • Gérard Onesta (tête de liste, membre de EELV)
  • Marie-Pierre Vieu (membre du PCF)
  • Judith Carmona (paysanne et militante syndicale)
  • Liêm Hoang-Ngoc (membre du conseil scientifique d’ATTAC)
  • Agnès Langevine (militante écologique)
  • Myriam Martin (militante féministe, membre de Ensemble !)
  • Serge Regourd (professeur de droit public, responsable de plusieurs institutions culturelles)
  • Patric Roux (ancien directeur de l’Estivada de Rodez)
  • Guilhem Serieys (engagé pour une 6° République, membre du Parti de Gauche)

Cette liste plurielle et diversifée veut apporter des nouvelles réponses sociales, environnementales, économiques, culturelles et démocratique ; la charte éthique les engageant comme futur.e.s  élu.e.s. Toutes et tous ont la volonté de se positionner en rupture avec cet ancien monde, sur la base de valeurs solidaires et humanistes.

 

Lire aussi : Lettre de réponse au référendum « de rassemblement » du PS

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2564

Oct 25

Le Projet en Commun : pour un rassemblement citoyen et politique

Les crises sociale, environnementale, économique, culturelle, démocratique qui touchent notre pays appellent à la construction d’une réponse politique nouvelle, qui saura redonner espoir à celles et ceux qui se sont sentis trompés par les politiques menées par le gouvernement – qui se réclame de la Gauche.

Les prochaines élections régionales sont l’occasion de faire émerger un nouveau modèle d‘implication politique, avec pour objectif de faire converger les inititatives déjà entreprises dans notre désormais grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Le Projet en Commun (http://leprojetencommun.net/) se veut être un outil participatif pour construire les axes programmatiques et propositions qui pourront être portées lors du prochain scrutin. Cette plateforme est un vecteur de l’implication citoyenne, mais aussi un outil de rassemblement autour de valeurs solidaires et humanistes.

Le Projey en CommunLe travail de cet été a débouché sur :

  • les pages de consensus organisées par thèmes, qui définissent le socle commun du projet
  • un charte éthique destinée à celle et ceux qui porteront le projet publiquement, en s’engageant dans les listes électorales. Aux  futur.e.s  élu.e.s  donc.

C’est la force et la cohérence de ce projet qui sera le levier de l’espoir.

 

Lire aussi : Appel pour un rassemblement citoyen et politique en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2555

Sep 08

Manifestation le 09 sept. 18h00 à Rodez « Réfugiés vous êtes les bienvenus »

Alors que des dizaines de milliers de réfugiés fuient l’oppression et la misère pour rejoindre, au péril de leur vie, les pays de l’Union Européenne, ils n’y trouvent que l’indifférence des pouvoirs publics et le déni de leurs droits. Il aura fallu attendre que des milliers d’entre eux meurent en mer en tentant rejoindre nos côtes et que l’image du corps sans vie d’un enfant de réfugié déclenche une indignation sans précédent pour que le gouvernement français décille et se mettent, mollement en mouvement.
Nous dénonçons l’hypocrisie du gouvernement français qui a préféré, avec ses partenaires européens abandonner le dispositif de sauvetage en mer Mare Nostrum pour celui de simple surveillance, Triton en divisant par 3 les budgets au passage.
Un appel à un rassemblement est organisé ce mercredi 9 septembre à 18h, Place de la Préfecture à Rodez. Les militants du Parti de gauche, engagés depuis longtemps déjà auprès des migrants, seront présent aux côtés des citoyens pour manifester leur solidarité avec les réfugié-e-s et rappeler au gouvernement sa responsabilité.
Le Parti de Gauche rappelle que ça n’est pas en bloquant l’arrivée des réfugiés que l’Union Européenne répondra aux drames toujours plus nombreux de l’immigration. Il faudrait bien plutôt agir sur ses causes, afin de permettre aux femmes et aux hommes de vivre dans leur pays d’origine sans mettre leur vie en danger.
Le Parti de Gauche rappelle également que l’accueil d’un million de réfugiés sur le sol européen ne poserait aucun problème si les pays européens appliquaient réellement le droit d’asile et les obligations humanitaires élémentaires.
C’est sur ses propres bases que le Parti de Gauche de l’Aveyron appelle à ce rassemblement, et en cohérence avec les positions qu’il a déjà pris à plusieurs reprises ces dernières semaines.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2552

Juin 08

Le Parti de Gauche rend hommage à Jean-Albert Bessière

Jean-Albert BessièreLe Parti de Gauche de l’Aveyron salue la mémoire de Jean-Albert Bessière dont le décès est survenu beaucoup trop tôt. A Lili et leurs enfants, nous adressons nos plus sincères condoléances et nous associons à leur peine.

Adhérent du Parti Communiste Français et militant du Front de Gauche, Jean-Albert a servi les idéaux de justice sociale qu’il a défendus dans l’engagement syndical puis politique.

Fils d’ouvrier, il était apprécié de tous et avait participé avec joie et convictions dans la démarche « Aveyron Majorité Citoyenne » lors des dernières élections départementales sur le canton de Rodez-Onet où il habite.

Dans nos luttes à venir, nous ne t’oublierons pas.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2540

Mai 22

Ecole de Firmi: Tenacité et solidarité, l’équipe gagnante.

Après presque un mois de mobilisation, la lutte acharnée – actions après actions menées jours après jours – des parents d’élève de Firmi plus que motivés a payé !
Ils ont gagné et avec eux, tout le monde a gagné les enfants en premier.

firmi

Au travers de leur lutte, c’est toute la problématique liée aux politiques austéritaires qu’ils ont portée, celle de l’égalité des chances, celle de l’égalité entre territoires ruraux et urbains, le droit de bénéficier des mêmes services publics sur tout le territoire. Parce que le service public est un bien commun qui appartient en premier à leurs usagers.

Nous les félicitons et les remercions pour ce grand et long moment de courage, d’énergie, et cette volonté de mener un combat utile à tous.

Lien Permanent pour cet article : http://www.pg12.fr/?p=2534

Articles plus anciens «